La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement ouvert 05 53 06 95 08
logo Biocoop
Biocoop Le Grain d'Or Chancelade

Est-ce que la bio est vraiment bio ?

Est-ce que la bio est vraiment bio ?

Le 04/07/2019


Pour répondre aux questions que se posent les internautes sur les déchets d'emballages, la véracité de la bio ou encore l'huile de palme, Biocoop - précurseur de la Bio - prend la parole pour expliquer ce qui fait sa spécificité. Comment ? En créant #OnNousDit, une mini-série de cinq épisodes dans laquelle Marie Papillon, influenceuse, part à la rencontre d’experts et de responsables Biocoop. Episode 2 : la bio est-elle vraiment bio ?

 

Pour répondre aux questions que se posent les internautes sur les déchets d'emballages, la véracité de la bio ou encore l'huile de palme, Biocoop - précurseur de la Bio - prend la parole pour expliquer ce qui fait sa spécificité. Comment ? En créant #OnNousDit, une mini-série de cinq épisodes dans laquelle Marie Papillon, influenceuse, part à la rencontre d’experts et de responsables Biocoop. Episode 2 : la bio est-elle vraiment bio ? Episode 2 : Est-ce que la bio est vraiment bio ?

 

 

 

Les certifications bio 

Qu’il s’agisse du label français "Agriculture biologique" ou du logo européen "Agriculture biologique", appelé aussi "Eurofeuille", ces deux certifications présentent les mêmes critères d’obtention. 

Elles indiquent aux consommateurs que les produits étiquetés AB ou portant le logo bio européen sont 100 % bio quand ils proviennent d’un mode de production bio ou contiennent au moins 95% de produits agricoles biodans le cas des produits transformés.

Plus d’information sur les logos bio, ici !

 

La bio selon Biocoop

Mélange céréalier Céréales bio_Biocoop

Champ de céréales bio - © Biocoop

Développer la bio et la rendre accessible au plus grand nombre, c’est le projet sociétal de Biocoop. 

Plus qu’un projet, c’est un véritable « mode de vie bio » : un social non dégradé (via le commerce équitable), une réduction des distances et des émissions de CO2, des choix de consommation responsables…

Pour appuyer et défendre son projet, Biocoop a rédigé son propre cahier des charges.

Un document qui va plus loin que la réglementation européenne, et exige des garanties, en termes de traçabilité et d’origine des matières premières.

La Bio selon Biocoop, c’est le respect de la planète et des Hommes. Une planète bio et équitable dès que possible.

 

Retrouvez ci-après, les grands principes du cahier des charges Biocoop

 

Des produits sans pesticides, ni produits chimiques de synthèse, contrairement aux produits issus d’un mode de production conventionnelle.
 

La vente de produits à risque OGM est interdite, pour éviter toute contamination fortuite.
 

  • Priorité aux approvisionnements en produits locaux (achats en direct du producteur et/ ou fournisseur, dans un rayon de 150 km maximum du lieu de vente).
     
  • Les origines sont vérifiées avant référencement d’un produit.
     
  • Les responsables filières peuvent refuser certaines origines en cas de risque identifié.
     
  • Les organismes certificateurs, les services de l’Etat et de répression des fraudes (DGCCRF), les fournisseurs et Biocoop effectuent des vérifications sur chaque maillon de production et de transformation. En parallèle, les fournisseurs sont régulièrement challengés sur la maîtrise de leurs filières.
     
  • Zéro transport par avion.
     
  • Le choix de fournisseurs partenaires, 100 % bio de préférence.
     
  • Priorité aux produits bio issus du commerce équitable garantissant :
    1. une juste rémunération des producteurs,
    2. un fond de co-développement servant à renforcer les organisations collectives et la bio à travers des projets collectifs,
    3. des relations commerciales long terme, avec une prise en compte du développement social et une protection environnementale pour les organisations basées sur une gouvernance démocratique aux décisions collectives.

 Chez Biocoop, les produits exotiques – à savoir, les gammes "sucre", "thé", "café", "tablettes de chocolat" et "bananes" (hors Union Européenne) ainsi que la plupart des fruits exotiques frais – sont issus du commerce équitable.

 Biocoop, à travers sa marque Ensemble, du producteur au consommateur développe et soutient la bio selon les règles du commerce équitable avec des groupements de producteurs français, sociétaires de la coopérative Biocoop.
 

  • Des cosmétiques certifiés par des labels issus de la cosmétique naturelle (Ecocert, Nature & Progrès…). 

En cohérence avec son cahier des charges, Biocoop a banni de ses rayons l'Amonium lauryl sulfate (ALS) et le Sodium lauryl sulfate (SLS), des irritants pour la peau. 
 

  • Une empreinte écologique limitée en magasins (recours au papier recyclé et à l’électricité renouvelable, refus d’eau plate en bouteille plastique…).
     
  • Un taux de souffre dans le vin, en deçà de la norme AB.

 

* à l’exception des produits locaux issus d’un Système participatif de garantie (SPG) et ceux inscrits sur une liste dérogatoire. Cf. cahier des charges Biocoop.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page La bio, selon Biocoop.

Retour